La Guinée équatoriale supprime les visas pour les ressortissants de la Cémac

La Guinée équatoriale a entériné mardi la suppression des visas pour les ressortissants de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cémac), en application de l’accor

Source: www.voaafrique.com

Publicités

Tunisie : De la carte professionnelle: Pour en finir avec le soviétisme culturel

Prenons par exemple une question assez simple: comment définir un artiste professionnel ?

On pourrait croire que la réponse puisse être, assez logiquement et simplement: est un artiste professionnel, celui qui gagne sa vie en produisant de l’art.

Or, cela n’est pas aussi simple. Chez nous, un artiste professionnel est celui qui possède une carte d’artiste. Et ce n’est qu’avec ce bout de carton plastifié que l’on pourra voir inscrit sur sa carte d’identité nationale son métier d’artiste.

Sans cela, l’artiste qui ne serait pas titulaire d’une carte d’artiste ne pourra pas s’identifier aux yeux de l’administration comme un artiste professionnel. Sa carte d’identité indiquera donc « sans emploi/Journalier ».

Et, comme nous vivons sous des latitudes où les frontières et les murs entre les pays sont difficilement franchissables, cela signifiera l’impossibilité d’obtenir un visa, de se déplacer dans le monde de manière à diffuser son travail artistique (et, par extension, d’étendre l’influence culturelle de sa société et de son pays).

Source: www.huffpostmaghreb.com

Thème du mois d’octobre 2017 : droit d’auteur et redevances en Afrique

Avec la propriété intellectuelle, le droit d’auteur et les redevances sont un point de discussion majeur dans les arts. Avec l’avènement de la diffusion en ligne, le piratage est plus présent. La numérisation de la musique complique la perception des droits d’auteur. Autrefois les CD, les DVD et les cassettes contrefaits étaient les seuls obstacles à la rentabilisation des œuvres musicales exécutées par les artistes et produites par les labels.

Source: www.musicinafrica.net

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑