Sauvez Africultures ! –

Africultures, c’est le dialogue, la rencontre, le partage, la fraternité, l’échange, la réflexion, l’engagement. Africultures, c’est la pluralité en action, la créolité en marche. Et pourtant, aujourd’hui, cette association à but non lucratif, qui a pour mission de « promouvoir la connaissance et la compréhension des cultures contemporaines africaines en favorisant le dialogue et la réflexion sur les expressions culturelles et socioculturelles, originales ou immigrées, des acteurs de ces cultures en France, en Afrique et de par le monde », est gravement menacée.

Source: www.jeuneafrique.com

Publicités

Au vu de sa croissance actuelle, Apple Music devrait dépasser Spotify cet été

La guerre entre les services de streaming bat son plein, surtout pour ce qui est du streaming musical. Alors que Spotify est le champion incontesté du streaming audio depuis une bonne dizaine d’années, il pourrait se faire dépasser par le service de la marque à la pomme lancé il y a moins de trois ans.

Source: elise.news

En 20 ans, l’économie de la culture a changé de visage

Que représente l’économie de la Culture en France ? En 2016, sa valeur ajoutée s’élevait à 44,5 milliards d’euros. Une part importante dans l’économie du pays et pourtant, elle est en baisse continue depuis 2003. Car le secteur a subi de plein fouet la révolution du numérique et finalement, bien plus rapidement que les autres. Ce qui est donc important de mesurer, c’est le poids de l’économie de la culture par rapport à l’ensemble de l’économie. En 2016, il ne représente plus que 2,2% du PIB français, contre 2,5% en 2003. Il est même inférieur à son poids de 1995. 

Source: www.franceculture.fr

Radio Is Streaming’s Next Frontier

Streaming music has got where it has today largely by being the future of retail and replacing the download model, which in turn replaced the CD model (though vestiges of both remain). That premium model will continue to be the beating heart of streaming revenues for the foreseeable future but will not be enough on its own. The next big opportunity for streaming is to become the future of radio, which incidentally is around double the size of the recorded music market. In doing so, it will be a classic case of disruptive insurgents stealing market share from long-standing incumbents

Source: musicindustryblog.wordpress.com

Ils Dénoncent « La Mascarade » Des Start-Up Et Proposent Un Nouveau Modèle

« A l’origine, les start-up voulaient changer le monde », constate Nicolas Menet. « Si elles l’ont en effet modifié, elles ont surtout créé de nouvelles structures capitalistes. » Les deux auteurs, qui précisent bien ne pas être anticapitalistes, pointent ici du doigt l’erreur trop souvent commise, et notamment par les médias, qui consiste à ne regarder les start-up que sous le prisme de l’argent, des levées de fonds, et pas de l’utilité. La voici, “la mascarade”. 

Source: www.forbes.fr

Guide complet pour développer une stratégie marketing avec Facebook

Comment identifier les meilleurs influenceurs ? Comment structurer le partenariat ? Quelle rémunération définir ? C’est pour répondre à ces questions que Reech a rédigé un guide de survie dans cette jungle de l’influence qui recense les 12 meilleures pratiques. Reech accompagne ses clients en les aidant à faire émerger des ambassadeurs et générer des conversations et de la visibilité autour des produits ou services d’une marque.

Source: www.webmarketing-com.com

Nouvelles dispositions pour le détachement d’artistes en France

La loi française du 8 août 2016 (2016-1088) a renforcé l’obligation de vérification de certains dispositifs entrainant différentes complications et un coût financier supplémentaire.

 

« Art. L. 1262-4-6.-I.-Tout employeur établi hors de France qui détache un salarié sur le territoire national est assujetti à une contribution destinée à compenser les coûts de mise en place et de fonctionnement du système dématérialisé de déclaration et de contrôle mentionné à l’article L. 1262-2-2, ainsi que les coûts de traitement des données de ce système. 
« Le montant forfaitaire de cette contribution, qui ne peut excéder 50 € par salarié, est fixé par décret en Conseil d’Etat. 
« La contribution est recouvrée selon les règles applicables en matière de créances étrangères à l’impôt et au domaine. 
« II.-En cas de manquement de l’employeur à son obligation de déclaration en application du I de l’article L. 1262-2-1, la contribution mentionnée au I du présent article est mise à la charge du maître d’ouvrage ou du donneur d’ordre tenu d’accomplir une déclaration en application du II de l’article L. 1262-4-1. »

 

Le montant de la contribution financière, par artiste et technicien, a été fixée à 40 euros par personne. Somme qui doit être payée par l’employeur belge dans ce cas.

 

La fédération française des entrepreneurs de spectacle vivant (FESAC) s’est inquiétée de ce coût supplémentaire qui risque de compliquer les échanges internationaux. (le coût supplémentaire risquant de se traduire par un coût supplémentaire dans le prix de vente).

 

Auriez-vous l’amabilité de me dire si vous êtes au courant de cette législation et aussi si vous y avez déjà été soumis ? (mail à patrick.printz@cfwb.be )

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑