L’accès à l’Internet mobile est encore trop cher en Afrique

En Afrique, le prix à payer pour surfer sur son téléphone mobile est encore trop souvent exorbitant, constatent plusieurs observateurs.

Pour amener Internet, il faut de l’électricité. Or, beaucoup de pays africains ont encore un réseau sous-développé. Les opérateurs doivent donc ajouter des générateurs ou des panneaux solaires pour pallier ces failles, ce qui surenchérit les coûts, selon l’économiste Georges Vivien Houngbonon, actuellement Africa Digital Economist à Orange Labs. Le coût s’alourdit par ailleurs pour les pays enclavés, poursuit-il, car ils sont éloignés des câbles sous-marins par où transitent les données. La géographie n’explique pas tout. Ce qui manque surtout en Afrique pour faire baisser les prix, c’est la concurrence, souligne Ecobank. Car les chiffres sont têtus : plus il y a d’opérateurs, plus les prix baissent.

Source: www.rfi.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :