L’Afrique, nouvelle frontière de la révolution numérique

La progression du numérique en Afrique est fulgurante. Certes, avec 388 millions d’internautes, le taux de pénétration d’Internet – 32 % de la population – est encore plus faible que sur d’autres continents, mais nulle part ailleurs la progression n’est aussi rapide. Ce développement s’appuie essentiellement sur la progression de la téléphonie mobile : le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile dépassera le milliard en 2020.

Cette progression des connexions Internet s’est accompagnée de l’émergence d’un écosystème d’entrepreneurs, d’investisseurs, de start-up et de structures d’accompagnement particulièrement dynamiques. Ainsi, d’après Partech Ventures, les montants levés par les start-up africaines ont été multipliés par 8,7 depuis 2012, pour atteindre déjà 366 millions de dollars en 2016 pour 77 start-up financées.

De même, le nombre d’ incubateurs, d’accélérateurs, de Fab Lab et autres espaces de co-working en Afrique dépasse celui constaté en Asie en 2016, d’après une étude de GSMA. Le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Kenya ainsi que le Maroc et la Côte d’Ivoire sont à la pointe de cette tendance.

Source: www.black-feelings.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :