En quelques années seulement, le continent africain est devenu le parangon des applications et le lieu où se construisent de belles histoires digitales. On pense bien sûr à M-pesa au Kenya, à Afrimarket devenu le champion du transfert « cash to goods » entre la France et l’Afrique, à Jumia qu’on présente comme l' »Amazon africain », etc.

Source: afrique.lepoint.fr

Publicités