« Les programmateurs de Trace font leurs choix à partir de critères qualitatifs et stratégiques définis par la direction musicale du groupe » précise la chaîne.

 

La chaîne est montée est créneau pour dénoncer les violences verbales et les menaces physique en son encontre. « Le groupe Trace ne peut accepter intimidation, insultes ou pression, notamment via les réseaux sociaux, ni toute forme de menaces physiques. Les artistes utilisant ce type de pratiques ne seront pas ou plus diffusés sur les antennes », a-t-elle menacé.

Source: www.musicinafrica.net

Publicités