Dans sa dynamique de promotion de la musique au Burkina, l’association Jazz à Ouaga n’offre pas que des scènes aux artistes, mais aussi des formations. A l’occasion de cette 25è édition, le thème retenu porte sur «les étapes d’une carrière professionnelle dans l’industrie musicale ». Une trentaine d’artistes, producteurs et managers ont pu bénéficier de conseils et d’outils  pour une carrière professionnelle auprès d’experts.

 

Au Burkina Faso, un état des lieux fait cas d’éclosion de nouveaux talents et de sorties discographiques très importantes. 482 œuvres ont été enregistrées  entre mars 2016 et février 2017 selon des sources proches des « Kundé ».  Cependant, la musique fait encore face à un blocage dans son déploiement sur le plan international faute de professionnalisme.

Source: bref24.com

Publicités