Impuissants face à l’ampleur du piratage, les artistes composent des chansons converties en sonneries par les opérateurs téléphoniques.

Source: www.lemonde.fr

Publicités