Pour la première fois, plus de 50% des recettes de l’industrie musicale aux Etats-Unis proviennent en 2016 de services de streaming comme Spotify, Apple Music ou YouTube. Pour les internautes, payer n’est plus un frein. Les producteurs sont gagnants et mettent la pression sur le gratuit.

Source: www.zdnet.fr

Publicités