les artistes béninois ne sont pas compétitifs au-delà des frontières béninoises, qu’en est-il réellement et qu’est ce qui est prévu pour doter le Bénin d’un conservatoire ou d’une école de musique ou une grande école des arts ?

Ange N’KOUE : les artistes béninois ont du potentiel mais il leur manque souvent un réel accompagnement et une responsabilisation qui leur permettent d’exercer convenablement leurs métiers de s’épanouir en vivant de leur profession. C’est pourquoi le gouvernement de mon pays a entrepris de profondes réformes du fonds d’aide à la culture pour en faire un fonds des arts et de la culture. Ce fonds a désormais pour vocation de soutenir les grandes manifestations culturelles à caractère national ou international aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Pour ce faire, un bureau de mobilité des artistes sera mis en place pour accompagner les mouvements des artistes à l’extérieur du pays pour leur permettre d’exercer convenablement leur métier. Par ailleurs, deux projets prioritaires à savoir « le projet promotion des talents et renforcement des capacités dans le secteur de la culture » et le projet « mise en place d’un fonds de bonification des crédits des projets culturels ».

Source: afriqueinside.com

Publicités