Ouverte en version bêta fin septembre 2016, la plateforme de streaming Baziks Pulse, pensée pour des artistes africains indépendants ou autoproduits, est désormais entré dans la ligne droite de son lancement officiel. Avec des ambitions revues à la baisse, mais toujours aussi originale et innovante.

À LIRE AUSSI

La start-up de la semaine : Efficient Protection, à l’assaut des cybermenaces en Afrique
Le projet est parti d’un constat : la difficulté de plus en plus croissante des jeunes artistes de trouver un producteur.

Source: www.jeuneafrique.com

Publicités