Pratique : Skype Translator assure la traduction vers les fixes et les mobiles 

Microsoft propose désormais d’utiliser son outil de traduction automatique en temps réel non plus seulement entre deux utilisateurs de Skype, mais aussi vers les lignes fixes et mobiles.

Depuis maintenant quelques temps, Skype inclut une fonctionnalité de traduction automatique en temps réel dans son service de messagerie instantanée et d’appel en voix sur IP (VoIP). Seulement, cet outil ne fonctionnait jusqu’à présent qu’entre deux utilisateurs ayant installé le logiciel.

Cette limitation vient de sauter. Microsoft a annoncé le 8 décembre que Skype Translator est désormais capable de fonctionner aussi si l’un des deux correspondants utilise une ligne fixe ou mobile standard (il faut bien sûr toujours que l’autre personne utilise Skype pour que le processus de traduction puisse s’accomplir).

Source: www.numerama.com

Bénin: Rafiatou Monrou, la ministre de l’Economie numérique, dévoile les ambitions du pays d’ici 2021

a ministre explique que le pays projette d’atteindre un taux de pénétration Internet, d’au moins 80%, qui contribuera à la création de milliers d’emplois pour une meilleure répartition de l’économie. Il est également prévu le démarrage du projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC, la mise en œuvre des activités du service universel, l’extension des réseaux de téléphonie mobile dans les communes peu ou mal couvertes.

Source: www.agenceecofin.com

La régulation des relations culture-commerce à l’épreuve de l’expansion mondiale de l’économie numérique : Quelles réponses des États ?

La prise de pouvoir et la croissance exponentielle des plateformes numériques se matérialisent par les rentes monopolistiques provenant de la captation des flux de valeur et de données culturelles par de nouveaux entrants qui tirent profit des effets de réseaux et de masse critique sur des marchés englobants (phénomène du «winner takes all»). En effet, les produits culturels numériques (livres numériques, musique, vidéos, jeux) constituent de loin la plus grande source de revenus captés par les acteurs de l’économie numérique

 

On s’interroge si ces plateformes constituent une opportunité ou plutôt une menace pour les créateurs locaux et si leurs catalogues proposent des contenus diversifiés, notamment en tenant compte de la part des contenus étrangers ou internationaux par rapport aux contenus locaux/nationaux présents ou disponibles. Par ailleurs,l a question de la contribution de ces plateformes au financement de la production culturelle locale ou nationale ainsi que la juste rémunération des artistes locaux dont les œuvres sont distribuées sur ces plateformes constituent également des défis majeurs qui interpellent les pouvoirs publics

Source: drive.google.com

Afrique : 5 émissions de téléréalité musicales à découvrir

À côté du football, où des clubs dénichent des jeunes talents, la musique africaine intéresse les sociétés de production audiovisuelle ainsi que les maisons de disque. Chaque année, il se crée sur le continent une ou deux émissions de téléréalité musicales. Les majors (les grosses boîtes de production), qui misent sur les jeunes artistes, veulent avoir leur part du gâteau dans l’industrie musicale africaine.

Dans cet article, je vous propose de découvrir ces téléréalités, ces concours musicaux, qui dévoilent les stars de demain.

Source: musicinafrica.net

Yves Bigot, directeur de TV5 Monde : des Beatles à Stromae, de Cruyff à Ben Arfa 

Quelles tendances musicales dégagez-vous des vingt dernières années ?
Les deux influences majeures des vingt dernières années sont pour moi le rap et la musique électronique. Je voyage beaucoup en Afrique et j’y suis toujours frappé par l’omniprésence du rap. Cela s’explique sans doute par des facteurs culturels : la sensibilité rythmique africaine est assez proche du rap, dans lequel on retrouve aussi la tradition africaine de l’histoire racontée. Finalement, le rappeur est un griot moderne.

Source: www.lorientlejour.com

Burkina Faso: Culture – Les modalités d’obtention du visa Schengen, expliqués aux artistes

Faciliter la mobilité des artistes burkinabè dans l’espace Schengen, tel est le souhait du Bureau burkinabé du droit d’auteur (BBDA). C’est pourquoi, le BBDA, en collaboration avec l’ambassade de France, a organisé une rencontre d’échanges avec les artistes burkinabè sur les modalités d’obtention du visa dans l’espace Schengen. Pour le consul honoraire de France au Burkina Faso, Jean Chanson, il est nécessaire d’expliquer aux artistes burkinabè, les avancées dans la politique d’obtention des visas dans l’espace Schengen. Il a indiqué que les instructions reçues de son ministère consistent à délivrer des visas aux catégories professionnelles que sont les artistes et les artisans.

Source: fr.allafrica.com

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑