a ministre explique que le pays projette d’atteindre un taux de pénétration Internet, d’au moins 80%, qui contribuera à la création de milliers d’emplois pour une meilleure répartition de l’économie. Il est également prévu le démarrage du projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC, la mise en œuvre des activités du service universel, l’extension des réseaux de téléphonie mobile dans les communes peu ou mal couvertes.

Source: www.agenceecofin.com

Publicités