Les ondes ougandaises sont saturées de musiques nigériane, sud-africaine, tanzanienne, kenyane. Le pays manque cruellement de structures et de volonté politique pour soutenir ses propres artistes. État des lieux express d’une scène émergente en quête d’elle-même.

Source: acpculturesplus.eu

Publicités